Systèmes d’Echanges locaux en Ile de France

Accueil > 2 - Qui sommes-nous ? > 5 - Témoignages SEListes > Tribune libre > Le coing

Le coing

lundi 14 mars 2005, par SEL DE PANAME

Au premier abord, il ressemble à une poire.

En tout cas, on pourrait le croire

et quand je le respire,

au parfum sucré j’aspire.

Son duvet est si velouté

qu’il est doux de l’effleurer.

Il appelle les morsures

avec sa devanture.

Je voudrais le siroter

ou encore le bécoter.

En fait, il est dur et non comestible.

Le dévorer cru, pour la santé, serait nuisible.

Aussi dur que du bois,

il déçoit cette image du fruit juteux

et m’ôte tout plaisir, toute joie.

Pourtant, au soleil, il est luisant, soyeux.

Il ressemble à une pomme de terre,

non pas une patate douce, mais une patate amère.

On peut s’accommoder de sa tromperie,

piéger sa propre duperie.

On peut le placer en haut d’une étagère,

pour diffuser son odeur de mystère.

Il répand abondamment sa promesse.

Son parfum est une douce ivresse.

Mais, pour le rendre goûteux,

il faut le couper en tranches fines,

le réduire en le cuisant

et en le sucrant,

autant que faire se peut.

Sa saveur, est pour certains, divine.

Mais, cette marmelade

accomplit partiellement

la promesse du fruit.

Pour rien, beaucoup de bruit,

finalement,

pour un coing,

dans son petit coin.

© copyright marie carteron. paris, France

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?