Systèmes d’Echanges locaux en Ile de France

Accueil > 2 - Qui sommes-nous ? > 5 - Témoignages SEListes > Tribune libre > Blanc et poudreux

Blanc et poudreux

dimanche 6 février 2005, par SEL DE PANAME

le sel ? non, la neige !

Vu de l’extérieur, donc de l’intérieur, son tourbillon correspond à l’arbitraire des pensées, qui s’évaporent ou se mettent en boule si elles n’ont pas assez de poids pour tomber avec la teneur, la consistance spécifique des mots.

Seul le doute vient à sa rencontre et c’est ce qui me fait chercher avec son vacillement et dans son vacillement, un accord.

Rien n’attire l’attention, tant que la neige ne l’a pas accaparé avec ses gestes estompés, amorçant un récit.
Mais à peine dehors, tous les détails s’embrouillent et s’échangent dans le plaisir et la colère qu’elle prend à supprimer les contours de pierre, envahir les carrefours, faire de la ville avec tous ses repères habituels et rassurants un désert blanc, laiteux.

En même temps, elle se fait conteuse, se pose sur la corniche des façades, tourbillonne autour des passants, étouffe le silence ou le rend gigantesque, dans une ville devenue étrangère.

A cette irruption soudaine fait suite, lentement, le calme d’un accord et bientôt je marche, sur des chemins rétrécis, contournant les amas de neige le long des formes fantasmagoriques des voitures.

Les équipes de déblaiement qui râclent l’asphalte avec des pelles et chargent cette masse poudreuse sur des camions n’en arrivent pas à bout. Elle réduit ces actions à l’état de citations.
Finalement, la neige, déplacée d’un endroit à l’autre est miséreuse.
Elle embourbe les rues et j’entends l’obsession qui n’est plus la sienne, mais la mienne, le hurlement des moteurs et des pneus tournent à vide, dérapent et cela devient très vite insupportable !

© copyright marie carteron. paris, France

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?