Systèmes d’Echanges locaux en Ile de France

Accueil > 2 - Qui sommes-nous ? > 5 - Témoignages SEListes > Tribune libre > Bedford arm’s

Bedford arm’s

vendredi 6 mai 2005, par SEL DE PANAME

- Tout au bout d’une ruelle pavée,

baptisée Princesse,

en plein cœur de St- Germain- des- prés,

arrête-toi pour prendre un verre ou vivre une nuit d’ivresse.

Pousse la porte d’un pub absolument parfait,

faisant office de relais.

Tu y seras le bienvenu,

si tu es simple et assidu.

- Ote ton masque si tu as bonne mine.

Garde-le si tu veux rester anonyme.

C’est un endroit privé

où il faudra, pour entrer,

montrer un visage familier,

un minois enjoué.

Une nuit trop courte marquera ta mémoire,

s’il te plaît vraiment de croire

à une infinie convivialité.

- Tu te frayeras un chemin

parmi les consommateurs,

joueras des coudes et du bassin,

pour atteindre le comptoir.

Tu fêteras alors ta victoire.

Ce sera un petit bonheur.

De cette mêlée de rugby

tu en sortiras aguerri.

Tu te fondras dans la foule d’habitués,

aux multiples identités,

libres de se laisser griser

au milieu des nuages de fumée.

Le ronronnement de paroles entremêlées

et la promiscuité

faciliteront l’expression de tes idées.

Tu pourras refaire le monde,

quand, dehors, l’orage gronde.

Plongé dans un océan

de véritables mutants,

tu pourras venir oublier

tes soucis ou essayer de les dompter.

L’ambiance y est bon enfant.

Inutile de grincer des dents.

Viens t’encanailler dans ce tripot

où les boissons alcoolisées coulent à flot.

- Les femmes y sont égales aux hommes,

si elles savent lever le coude.

Pas besoin d’aller au prud’homme,

car, ici personne ne boude.

Accroche-toi au bastingage.

Ne t’occupe pas de ton image.

A tout cœur, à tout prix, atout pique,

Il faudra jouer le jeu ou partir.

On peut aimer cet endroit ou le haïr.

Même s’il est parfois triste, il est souvent comique.

© copyright marie carteron. paris, France

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?