Systèmes d’Echanges locaux en Ile de France

Accueil > 5 - Voyager en France avec le SEL > Rencontres intersel 2010 en Ile de France > Intersel Salvagnac - 2003

Intersel Salvagnac - 2003

samedi 18 octobre 2003, par SEL DE PANAME

Compte-rendu de l’Atelier : Les histoires heureuses dans les SEL

Animateur : François PLASSARD
30 participants à l’atelier

Souvent, du temps est passé en engueulades dans les divers Sel et on
parle
beaucoup des conflits...
Ce qui est heureux est banalisé et reste sous silence... le bonheur est
pudique. Nous proposons de le mettre en lumière.

Les témoignages s’enchaînent...

Claire de Nantes nous raconte le bonheur de partager ses boutures avec
des
sélistes qui non seulement les apprécient mais en prennent soin.

Elisabeth de Toulouse soutient les grévistes, soutenue elle-même par le
Sel
de Cocagne.

Bibiane, dans l’impérieuse nécessité de trouver une auto, se voit
proposer
celle d’un adhérent parti aux Philippines, à des conditions
exceptionnelles.

Valérie de Caen retrouve confiance en la vie grâce à sa participation à
un
jardin partagé.

Christal d’Annecy a pu réaliser son plaisir de faire des confitures,
avec
en prime l’occasion de rencontrer ceux de son Sel pour la récolte des
fruits.
De plus, l’Intersel 2002 a été pour elle un challenge qui lui a fait
découvrir ses propres capacités. Maintenant, elle ose se lancer dans
des
entreprises difficiles.

François de Toulouse a intercédé pour Fatia, malade, auprès de son
employeur. Elle y a gagné ainsi respect et considération.
Il nous parle aussi d’Alain, retrouvé mort chez lui. Cet ami du Sel
n’avait
qu’une soeur. Son enterrement a réuni 30 membres du Sel et l’unique
membre
de sa famille. Le Sel était devenu sa famille !

Henri, de la Creuse, possède beaucoup de bâtiments, a organisé une
rencontre chez lui. Des personnes du Sel sont venues ranger ses granges
encombrées. Son plaisir et son soulagement sont infinis. Actuellement,
il
aide les autres sans contrepartie.

Claude, de Toulouse, lègue au Sel sa bibliothèque. Un café Sel " un
bâton de
parole " est en voie de création. Chaque adhérent pourra y emprunter un
livre, en le remplaçant par celui qu’il apportera en échange.

Saïd, d’Amiens, a changé son regard, a appris à écouter les autres, la
patience et la tolérance.

Jean-Luc de Montpellier avait horreur du ballon. Il a découvert le
plaisir
d’y jouer avec ceux de son Sel.

Annie est arrivée à Pessac en septembre. Dès novembre, elle et sa
famille se
sentent intégrées grâce au Sel Gabarre.

Mary, de Douarnenez, grâce à François, du Sel, participe à un conte
spectacle " le bateau dans les étoiles " en 2000 dans les Cévennes (100
bénévoles, 1000 spectateurs). Elle y apporte un filet de pêche en
direct de
Bretagne, qui peut y vivre sa deuxième vie.

Nelly, de Blois, a échangé une thérapie de 2 ans contre des travaux de
peinture chez elle. La maison est belle et lui est sorti de
l’impasse...

Claire, de Paname, recherche une cousine mariée en 1930 à un consul
uruguayien. Grâce à une séliste d’origine uruguayienne, elle retrouve
sa
trace et ses descendants. Des liens d’amitié se sont créés.

Conclusion
Histoires où l’on retrouve solidarité, solutions rapides, soulagement,
soutien, conseil, informations que l’on n’ aurait pas eu autrement,
amitiés, confiance en soi, en l’autre et en la vie, plaisirs partagés,
connaissance de soi et reconnaissance, sentiment d’appartenance qui
peut
sauver des effondrements, de la solitude et de l’abandon.

Cet atelier a mis en évidence l’intérêt de l’effet réseau des SEL.

Souhait
Que les feuilles de chou pensent aussi à témoigner des moments heureux.
Et pourquoi pas réunir toutes ces histoires pour en faire un recueil ?
Son nom ? Le sel et la pêche ? Avis aux propositions !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?